Chronique : Eirenn T1

Titre : Eirenn : Spes
Auteur : Karine Vitelli
Éditeur : Sudarènes
Date de sortie : 25 juin 2016
Prix : 20€

eirenn

Bonjour à tous ! On se retrouve aujourd’hui pour une chronique sur le tome 1 d’Eirenn : Spes de Karine Vitelli.

résumé

Hier, j’étais encore dans mon petit studio Aixois, un métier d’infirmière que j’adorais plus que tout dans une vie qui me convenait. Et j’étais encore humaine!
Aujourd’hui, jour de mes vingt-cinq ans, j’apprenais que j’étais un nouveau-né, j’évoluerai en une Élue et peut-être en une Élite. En résumé, j’étais une mutante.
Ma nouvelle espèce me laissait le choix : sauver le monde ou rester à ma vie paisible.
Comment se décider en si peu de temps face à un tel dilemme? Étais-je capable de fermer les yeux sur le chaos de l’humanité ou étais-je prête à affronter l’ennemi?

monavis

 Vous savez ce qu’est un coup de foudre ? C’est ce que je ressens pour la plume de cette auteure. J’en suis réellement amoureuse. Je me demande comment peut-on écrire si bien, et être si peu connue ?
Je dois vous avouer que j’avais peur de le commencer, de peur d’être déçue, tellement j’avais aimé Mes pas de velours (qui n’est d’ailleurs pas du même registre).

Dans cette merveille, on rencontre Eirenn, une jeune infirmière aixoise qui adore son boulot et qui vit seule dans un endroit, petit, mais suffisant pour elle. Elle avait 24 ans au début du livre.
Et puis, la veille de ses 25 ans, sa maman lui téléphone pour lui poser des questions étranges. Comme lui demander si elle a une tâche dans le creux de sa main : et effectivement, elle l’a. Sa mère lui donne beaucoup de recommandations, comme celle qui consiste à rester dans l’hôpital en attendant qu’elle vienne la chercher le lendemain matin à son arrivée dans la ville. Cette veille d’anniversaire, Eirenn est de service aux urgences et ses collègues lui préparent un gâteau d’anniversaire. Après l’avoir mangé, notre personnage principal vomit tripes et boyaux, et ne sait vraiment pas pourquoi elle est malade. Certains de ses collègues lui conseillent d’aller dehors pour prendre l’air avant de retravailler, ce qu’elle fait.
Cette décision va lui changer la vie. Dehors, deux personnes étranges la « reconnaissent » et un d’entre eux l’endort. S’ensuivent des choses de plus en plus bizarres qui terrifient Eirenn. Elle apprend qu’elle est un « nouveau-né » et qu’elle évoluera chez les Spes : c’est une mutante.

Elle découvrira bien vite qu’elle est très différente des autres et que les Spes leur cachent beaucoup trop de choses pour être sincères… La Luna Nera, une autre « équipe » de mutants se battent contre les Spes, mais pourquoi ? C’est ce que va chercher à découvrir Eirenn.

Je pense que vous avez compris mon amour pour ce livre qui mêle fantastique et romance, et surtout pour la plume de cette auteure. Je pense que même un dictionnaire signé Karine Vitelli serait un coup de coeur. Voilà, je ne peux rien dire de plus, si ce n’est que j’attends impatiemment la sortie du second tome et de toute sortie livresque signée Karine. Une de mes auteur(e)s préféré(e)s, c’est certain.
Je sais que tu liras cet article, et je te remercie de tout mon coeur de me faire vivre de telles émotions à travers tes merveilles. C’est encore un énorme coup de coeur pour moi. Merci, Karine.

Je vous en prie, lisez ce livre !! Il en vaut 1000000 fois la peine (et encore je pèse mes mots).

Julie

Publicités

2 réflexions sur “Chronique : Eirenn T1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s